Améliorez votre mémoire !

Les problèmes de mémoire doivent être identifiés avant d’être traités. Il va sans dire qu’une personne au-delà de 40 ans qui présente des troubles de la mémoire doit impérativement consulter un neurologue pour s’assurer qu’elle ne souffre pas de problèmes bien plus graves.

On ne traite pas non plus de la même manière les problèmes de mémoires chez un enfant que chez un adulte. Encore une fois, la cause est déterminante dans la façon d’envisager son traitement.

Chez un enfant, les troubles de la mémoire sont souvent liés au manque de sommeil et à une mauvaise alimentation. Quand l’enfant est contrarié par des événements familiaux, un divorce par exemple, il peut se trouver en difficulté scolaire et manifester de très grands troubles de la mémoire.

Le rôle d’un thérapeute consistera donc en premier lieu à identifier la cause de ce trouble et seulement après de proposer une solution pour améliorer la mémoire.

Récapitulons :

Si votre enfant présente des troubles de mémoire, vérifiez qu’il dort suffisamment, qu’il ne manque pas de vitamine, qu’il ne souffre pas de carence alimentaire.

Ensuite, assurez-vous qu’il ne soit pas contrarié par des problèmes familiaux ou des problèmes au sein de l’école. En effet, il arrive parfois qu’un enfant souffre des conflits entre camarades et se sente incapable de gérer ce genre de situation.

La mémoire est un processus neuronal qu’on parvient à peine à expliquer biologiquement. On parle de trois phases qui agissent dans ce processus : la mémoire sensorielle, la mémoire courte et la mémoire longue.

La mémoire sensorielle permet de retenir un grand nombre d’informations sous forme visuelle. La mémoire courte contient des informations qui proviennent d’éléments stockés sous forme verbale. Enfin, la mémoire longue est basée sur une perception intuitive des choses.

Sans trop rentrer dans des explications scientifiques, la mémoire est absolument nécessaire pour nous permettre d’acquérir des automatismes et nous permettre d’exprimer ce que nous avons vécu.

Ce qui peut faire barrage à notre aptitude à mémoriser peut être d’ordre psychologique, provoqué par des événements extérieurs perturbateurs ou à un problème de santé.

Lorsque l’identification du trouble a été faite, il ne nous reste plus qu’à retravailler la mémoire en utilisant les cinq sens.

Un exercice efficace consiste à se concentrer. En bloquant toutes les nuisances sonores de l’extérieur ; en nous réfugiant dans un espace confiné et silencieux puis en nous protégeant des pensées parasites, nous réussissons à développer notre capacité de mémorisation.

La concentration peut s’obtenir par la méditation ou la relaxation. Le mental est ainsi réduit au silence et l’imagination vient au secours de la mémoire pour l’aider à retenir une chose puis une autre.

PS : D’une façon un peu plus scientifique, la mémoire, nécessaire, selon Pascal, « à toutes les opérations de l’esprit », correspond autant à la fonction cérébrale permettant de capter, coder, conserver et restituer des informations qu’au patrimoine mental assurant la cohésion d’un groupe ou d’une société. Aussi la mémoire est-elle plurielle et nous ne pouvons parler de mémoire mais bien des mémoires : mémoire individuelle ou collective, sensorielle, sémantique, à court terme ou à long terme, mémoire du passé révélant le présent, présent reformulant le passé… La mémoire présente donc plusieurs facettes et, désormais, toutes les approches méritent d’être explorées. Des neurosciences à la psychanalyse en passant par la littérature ou l’histoire, la mémoire est un élément central pour comprendre la condition humaine.

Le Messager…

CDE-Fleche-GDites-moi ce que vous en pensez
en postant votre commentaire
ci-dessous !

Laisser un commentaire (4 commentaire so far)

*


  1. drode herbert
    3 années ago

    comment se protéger des pensées parasites. quant vous parlez de méditation de quel genres de méditation vous parlez et comment relaxer. parce moi vous me demandez de faire maintenant, si quelqu’un me parle juste après vous j’oublie ce que vous m’avez et ça dans les secondes qui suivent. Dans certains cas je me rappel dans 10 min suivent parfois vous être obligé de me le rappeler. je retient difficilement. et c’un sérieux problème pour moi


  2. Marie-Claude
    4 années ago

    J’ai moi-même fait 3AVC et ma mémoire n’est plus ce qui était avant.


  3. Gabriel Taguine
    4 années ago

    .
    intérréssant et instructif


  4. Jean-Luc
    4 années ago

    .
    Bonjour Ciryl,
    le meilleur complément pour améliorer la mémoire : Theta-Mind
    Vous aurez toutes les explications sur mon site : http://www.lifewave.com/le-plaisir-sante
    Ils apportent tout les nutriments naturels nécessaire au niveau du cerveau et grâce à l’Activate »
    il agit dans les 5 min.
    L’idéal pour les personnes qui ont fait un AVC, perte de mémoire et pour les jeunes en période d’examens
    J’ai effectué des expériences avec ma fille et elle ont été concluante.
    Si vous désirez plus d’infos, contactez-moi sur skype = jean-luc
    par tel= 0032 495 417 447








=
(réponse en chiffres)



--------------------------------------------------------

Ecole de Formation
Section Spéciale des Leaders
en Marketing Relationnel

MFL_LOGO_REP-300

--------------------------------------------------------

Catégories

--------------------------------------------------------

Club Des Elites Visage-17-150 Vivre l'excellence au quotidien

--------------------------------------------------------

Coaching Gratuit en PNLEn Vidéo et en Audio à télécharger !

--------------------------------------------------------


Nbr de visites

--------------------------------------------------------